PROJETS

Trio Talweg - trio avec piano
Romain Descharmes, piano
Sébastien Surel, violon
Eric-Maria Couturier, violoncelle
http://arts-scene.be/fr/asd-artistes-biographie-Trio-Talweg

« Des phrasés ensorcelants, une fusion des timbres envoûtante » (Concerto Net), « Éblouissants et raffinés » (Diapason) « un équilibre sur le fil, entre contrôle et abandon » (Classica), les Talweg, ce sont « 3 présences affirmées, trois torrents qui bouillonnent au coeur des oeuvres, mettant à vif les aspérités et à nu l'émotion. » (La nouvelle République)

Interprètes, improvisateurs, insatiables voyageurs, Romain Descharmes, Sébastien Surel et Eric-Maria Couturier sont accueillis par les plus grandes scènes d’Europe et d’Asie. 

Formation de la maturité, le trio s’est forgé depuis 2004 un large répertoire qui embrasse l’histoire de la musique pour trio avec piano et s’étend à la musique d’aujourd’hui.

Depuis leur diapason d’or pour leur enregistrement du trio de Tchaïkovski, les Talweg se sont inscrits comme de fervents héritiers de la tradition du trio avec piano. 

Chacune de leur rencontre est une occasion de confronter leurs expériences personnelles, ils en font naître un langage commun, un jeu de couleurs, d’imaginaire, une force dramatique et lyrique dans les monuments du répertoire.

Par leur culture du rythme et de l’improvisation, ils s’ouvrent à des champs d’exploration inédits. Leurs collaborations avec des artistes venant du jazz, du tango, du rock, de l’élecro (Tomás Gubitsch, Vincent Segal, David Linx, Jeff Mills…) en fait une formation singulière et recherchée.

Le trio Talweg a enregistré les trios de Tchaïkovski, Chostakovitch, l’intégrale des trios de Brahms, Ravel, Turina, des créations contemporaines, et a été récompensé des plus hautes distinctions de la presse internationale. 

Le premier volet de leur nouveau projet autour des trios de Franz Schubert paraitra en 2020 sous leur Label NoMadMusic. 

Camara Pop - world chamber music
Sébastien Surel , violon
Vincent Segal, violoncelle
Tomás Gubitsch, guitare
https://zamoraprod.com/discography/camara-pop

C’est en 2014 que voit le jour un nouveau trio parfaitement inclassable, « Surel, Segal & Gubitsch ».

Une rencontre apparemment improbable. Trois personnalités et trois voix – aussi singulières que peuvent l’être celle du violon de Sébastien, celle du violoncelle de Vincent et de la guitare éclectique de Tomás – réunies autant par leurs multiples territoires musicaux communs que par leurs différences et spécificités.

 

Leur répertoire, essentiellement leurs propres compositions, laisse également une place à des versions de pièces, entre autres, de Thelonious Monk, d’Hermeto Pascoal ou de Charlie Chaplin.

Sur scène, Sébastien, Vincent et Tomás naviguent entre partitions et improvisations et se baladent entre plusieurs continents musicaux en (nous) plongeant dans la subtilité et l’intensité de leur langue commune, le son.

 

Bref, ils jouent ensemble. Il suffit de les écouter pour se convaincre que leur rencontre apparemment improbable était, en réalité, inéluctable.

Quatuor Ludwig - quatuor à cordes
Sébastien Surel, 1er violon
Manuel Doutrelant, 2ème violon
Padrig Fauré, alto
Anne Copery, violoncelle
http://www.quatuorludwig.com

Au fil des années, le Quatuor Ludwig a été invité à donner des concerts dans le monde entier dans des lieux prestigieux tels que le Théâtre des Champs-Elysées, l’Opéra Comique, la Cité de la Musique, le Musée d’Orsay, l’Orangerie de Sceaux, l’auditorium Cziffra de la Chaise-Dieu, le Wigmore Hall de Londres, le Merkin Hall de New-York, le Théâtre National de Taipei ou le Théâtre National de Shanghai.

 

A l’occasion de tournées de concerts, il se produit dans toute l’Europe, les Etats-Unis, le Canada, le Japon, la Nouvelle- Calédonie, la Corée, le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Inde.

 

Pour s’être ainsi distingués, les membres fondateurs du Quatuor Ludwig sont faits Chevaliers dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

Trio à cordes
Sébastien Surel, violon
Paul Radais, alto,
Aurélien Sabouret, violoncelle
https://www.surel-radais-sabouret.com/

Sébastien Surel, Paul Radais et Aurélien Sabouret se sont fréquemment retrouvés sur scène, depuis leurs jeunes années au Conservatoire puis tout au long de leur vie musicale.

A chaque rencontre, le même plaisir de jouer ensemble, le même naturel dans l’échange humain et artistique. De cette évidence est né le désir de développer cette relation privilégiée en se constituant en trio à cordes, s’ inscrivant ainsi dans la perspective d’ une glorieuse tradition française.

Le trio à cordes est la formation de l’ équilibre, préférant la spécificité exigeante de chaque partie à l’ idéalité du quatuor à cordes, la souplesse de l’homogénéité à la dialectique du trio avec piano. Symbolique par excellence, le triangle instrumental cultive sa différence dans un répertoire qui traverse les époques et les styles : de Mozart ou Beethoven à Schönberg, Webern, Martinu, Schnittke ou Penderecki sans oublier la musique française avec Roussel, Cras ou Français.

L’ enregistrement des “Variations Goldberg” de J.S Bach se présente, pour Sébastien Surel, Paul Radais et Aurélien Sabouret, à la fois comme une évidence, un aboutissement dans la maturité du trio et un pas de plus dans l’ évolution de la formation.

Mosalini Teruggi cuarteto - Tango d'aujourd'hui
Juanjo Mosalini, bandoneon
Sébastien Surel, violon
Romain Descharmes, piano
Leonardo Teruggi, contrebasse
www.mosaliniteruggi.com

Juanjo Mosalini et Leonardo Teruggi, respectivement au bandonéon et à la contrebasse, sont héritiers de la grande tradition du tango, dans la lignée d’un Astor Piazzolla et des profondes évolutions esthétiques qu’il a apportées au genre, en le faisant reconnaître tant des amateurs de musiques populaires que de musiques savantes.

Musiciens, mais aussi arrangeurs et compositeurs, les deux Franco-Argentins font partie de cette nouvelle génération dynamique qui porte avec une exigence musicale réelle le renouveau du tango. En synergie avec le pianiste Romain Descharmes et le violoniste Sébastien Surel, ils proposent un tango vivant, où les échos du passé deviennent la matière sonore d’un présent réinventé.

Supplément d'âme - jazz string quartet
Jean-Philippe Viret, contrebasse et compositions
Sébastien Surel, violon
David Gaillard, alto
Eric-Maria Couturier, violoncelle
https://www.jeanphilippeviret.com/

Jean-Philippe Viret bouscule la structure du quatuor à cordes initié par Joseph Haydn au milieu du XVIII siècle, un modèle quasi-immuable du répertoire de musique de chambre.

Dans cette nouvelle formule l’âme d’un violon est remplacée au profit de l’âme d’une contrebasse. Au jeu de la chaise musicale Jean-Philippe Viret n’a pas eu à se faire violence, ce chassé-croisé lui donne l’occasion d’explorer son talent dans un contexte inédit.

 

Aussi bien dans l’interprétation des compositions que dans les improvisations, cette formation de 3 musiciens solistes d’exception et un contrebassiste de jazz hors pair, crée une sonorité unique et innove un nouveau genre dans la famille des cordes, le quartet à cordes. C’est dans ce travail approfondi de compositions, d’arrangement et d’improvisation que l’on reconnait le «style Viret», déjà présent dans les 6 albums de son trio, récompensé par une victoire de la musique en 2011.

Cet album marque un tournant décisif dans le parcours musical de Jean-Philippe Viret qui nous propose ici une musique profonde, identifiable, exigeante et accessible.

© 2020 Sebastien Surel

MÉDIAS